Plante d’intérieur : pensez aux plantes dépolluantes dans votre cuisine

plante dépolluante dans une cuisine

La présence d’une plante d’intérieur apporte une touche originale dans une pièce. Toutefois, avant d’adopter une quelconque espèce, que pensez-vous d’installer une plante dépolluante dans une cuisine ? Ainsi, cela permet de rallier à la fois confort visuel et bien-être dans la pièce.

Qu’est-ce qu’une plante dépolluante ?

Une plante dépolluante agit comme un filtre et nettoie l’air dans son environnement. Le spécimen absorbe naturellement les substances toxiques émanant des produits que nous utilisons au quotidien. Ces particules s’échappent en effet des peintures, des cires, des détergents, des colles, des savons ou encore des papiers peints. En plus de sa propriété dépolluante, la plante interagit également avec les ondes électromagnétiques. Les feuilles absorbent les éléments toxiques tout en réduisant ces ondes néfastes pour l’homme. Bien qu’une plante d’intérieur dépolluante s’adapte à toutes les pièces, il convient de placer la bonne espèce dans la bonne pièce afin d’optimiser son efficacité.

Plante dépolluante pour cuisine

La cuisine constitue une pièce où nous avons l’habitude de rester plusieurs heures chaque jour afin de préparer les repas. Ainsi, il convient d’adopter une plante à vertu purificateur d’air dans cette pièce pour le bien-être du cuisinier. Voici quelques espèces qui peuvent s’adapter parfaitement à l’environnement présent dans cette salle.

L’aloe vera 

Ce spécimen fait beaucoup parler d’elle dans le secteur du cosmétique et du soin de la peau. L’aloe vera est effectivement présent dans de nombreux produits. Mais en dehors de ses bienfaits pour le traitement du visage ou des cheveux, la plante est aussi un puissant agent dépolluant. Ses feuilles ultras épaisses sont friandes de monoxyde de carbone. Il se place sans encombre dans toutes les pièces, y compris la cuisine.

Le yucca

Cette plante d’intérieur agit contre le benzène et l’ammoniac. L’espèce est un incontournable lorsqu’il s’agit de végétal dépolluant. En outre, le yucca s’adapte à tous les styles de décoration avec ses feuilles longues. La plante convient parfaitement à la cuisine, ainsi qu’à la salle de bain.

Le cactus

Le cactus n’a pas de feuilles la plupart du temps. Il ne peut pas donc intervenir pour l’assainissement de la cuisine. Par contre, ses épines absorbent les ondes électromagnétiques. Les études menées par l’institut national de l’environnement industrie et des risques ont démontré que les épines agissent comme des sondes qui attirent les ondes électromagnétiques. Vu que la cuisine est remplie d’appareils électroménagers, la présence d’un cactus dans la pièce constitue un moyen efficace pour rendre l’atmosphère plus saine.

La fougère

La plante dépolluante s’adapte dans toutes les pièces de la maison. En plus d’offrir une belle apparence, la fougère s’attaque aux polluants comme le formaldéhyde présent en grande quantité dans les revêtements de sol ou encore dans les fumées dégagées par une cigarette. À noter que la fougère exige peu d’entretien.

Laisser un commentaire