Reconversion professionnelle : Devenez chauffeur VTC

reconversion VTC

En voyant que l’activité de VTC ou véhicule de tourisme avec chauffeur est très lucrative, de plus en plus de personnes veulent devenir chauffeurs VTC. Ce sont des anciens chauffeurs de taxi ou des personnes qui choisissent tout simplement la reconversion professionnelle. Toutefois, tous ceux qui envisagent de faire ce métier doivent obligatoirement passer un examen VTC et obtenir une carte professionnelle VTC. Pour réussir les épreuves théoriques et pratiques, le suivi d’une formation VTC est indispensable. 

Tout sur la formation pour devenir chauffeur VTC

Si vous envisagez une reconversion professionnelle, être chauffeur VTC pourrait être une option bénéfique. Le chauffeur VTC conduit les personnes dans leur déplacement dans une voiture de luxe. Le véhicule doit avoir entre 4 et 9 portes pour être validé VTC. Sa mise en circulation ne devra pas dépasser les 6 ans. Les conditions de propreté, de confort et de sécurité doivent être au rendez-vous.

Cependant, pour faire ce métier d’avenir et très lucratif, la possession d’une voiture haut de gamme ne suffit pas. Être un bon chauffeur reste aussi un atout, mais ce n’est pas suffisant. La profession VTC est soumise à une réglementation. Il faut suivre une formation VTC, passer les épreuves théoriques et pratiques et demander une carte professionnelle. La formation comporte plusieurs modules tels que la gestion, la sécurité routière et la réglementation des transports. Comme l’examen comporte des épreuves linguistiques, des cours d’anglais et de français font partie du programme. La formation propose également l’apprentissage de la gestion d’entreprise et le savoir-faire commerciaux. 

Après avoir effectué le métier de chauffeur VTC pendant 5 ans, le professionnel doit encore passer une formation continue d’une durée de 14 heures auprès d’un centre de formation agréé.

Les conseils pour devenir un bon chauffeur VTC

Une fois votre carte professionnelle VTC en poche, vous pouvez désormais faire l’activité VTC. Mais quand vous débutez dans ce métier, il faut d’abord acquérir des expériences en travaillant pour des entreprises spécialisées dans le VTC. C’est la meilleure façon d’apprendre rapidement les rouages du travail. Cependant, si vous comptez directement créer votre activité de chauffeur VTC, vous devez avoir un statut juridique. Vous pouvez devenir auto-entrepreneur ou bien procéder à la mise en place de votre agence commerciale. Il vous est aussi possible d’opter pour une SASU ou société par actions simplifiée unipersonnelle. La création d’un statut juridique est requise pour pouvoir s’inscrire au registre des VTC. L’activité VTC en France est très rentable puisque les gens préfèrent désormais réserver un VTC au lieu de faire appel à un taxi classique. La réservation d’un VTC se fait en ligne et le tarif est connu à l’avance. 

Laisser un commentaire